La surjeteuse : qu'est ce que c'est et comment s'en servir ?

Publié le : 07/09/2021 08:10:04
Catégories : Blog

  

Aujourd'hui nous allons parler en détails de la surjeteuse !

La surjeteuse est la machine idéale pour ajouter de la propreté aux bordures de vos tissus et éviter qu'ils ne s'effilochent. Elle vous permet également de réaliser certaines coutures. Elle fonctionne aussi bien avec les tissus chaine et trame que les mailles. Grâce à la surjeteuse, vos finitions sont parfaites avec un aspect identique à celui qu'on retrouve en prêt-à-porter.

La surjeteuse est une machine complètement différente de la machine à coudre. Elle ne la remplace pas mais elle est complémentaire. Elle s'utilise avec des cônes de fils et est reconnaissable à son support de fils qui s'étire à l'arrière de la machine. C'est une machine qui comporte deux boucleurs (boucleurs inférieurs et supérieurs, correspondant aux deux fils de droite) qui vont venir créer des coutures bien particulières, de part et d'autre du tissu. Elle comprend aussi deux aiguilles qui viendront réaliser des coutures droites de maintien (cônes de fil de gauche).

  

  

Un couteau raseur amovible se situe juste avant le pied de biche et permet d'égaliser les bords des tissus avant de les assembler / surfiler.

  

Comme la machine à coudre, la surjeteuse possède un cable d'alimentation, une pédale qui permet de contrôler la vitesse de couture, une molette sur le côté. Chaque fil possède également sa propre tension. Le pied presseur se détache comme sur une machine à coudre et permet d'utiliser facilement des pieds optionnels et accessoires pratiques (voir le catalogue accessoires ici).

  

  

  

Comme sur une machine à coudre on pourra régler la longueur de points, entre 1 et 5mm dans la plupart des cas. En revanche, un des particularités de la surjeteuse est de régler également par une molette le rapport d'entraînement différentiel. Le chiffre du cadran indique le rapport entre le mouvement d'entraînement principal et le mouvement d'entraînement secondaire. 1.0 indique une position neutre. Sur les instructions vous trouverez des détails afin de régler le différentiel si votre tissu est froncé ou étiré. 



 
Les surjeteuses JANOME permettent de réaliser des surjets à 2*, 3 ou 4 fils (* sauf 344D). Avec 4 fils elles permettent aussi la couture d'assemblage.
L'assemblage et le surfilage se font alors en un seul passage.

Découvrez ici la My Lock 344 D et la Jubilee 150 Lock.



  
La surjeteuse permet aussi des finitions type rouleautés, des effets « ondulés », flatlock... 

                                               
   

  

La JANOME AirThread dispose d'un enfilage automatique des boucleurs par pression d’air pour enfiler votre surjeteuse en toute simplicité (et ne plus craindre les changements de couleurs !)
Une vraie révolution offerte par la surjeteuse JANOME Airthread 2000D avec son enfilage si simplifié !

Cette surjeteuse vous offre des points parfaits dès les premières utilisations.
Voici les principaux points de cette machine :
- le surjet 2 fils (1)
- le surjet 3 fils (2)
- le surjet 3 fils étroit (3)
- le rouleauté 2 fils (4)
- le surjet 4 fils (5)
- le rouleauté 3 fils (6)

   

Vous avez diverses options pour terminer les extrémités de vos coutures à la surjeteuse : en nouant les fils entre eux au début et à la fin de chaque couture, en rentrant à l'aiguille à laine les fils dans la couture ou en collant avec une colle spéciale tissu les extrémités.

Les surjeteuses JANOME trouveront toute leur utilité dans l'atelier des couturières tant occassionnelles que confirmées.
C'est un très joli cadeau à offrir aux amoureux de la couture ou à s'offrir !!!

N'hésitez pas à consulter nos revendeurs JANOME agréés partout en France pour découvrir la gamme de surjeteuses JANOME. Pour trouver le revendeur le plus proche de chez vous, rendez-vous ici

  

Partager ce contenu