Rencontre avec Agnès Rötig et sa garde-robe 100% cousue main.

Publié le : 16/06/2020 18:46:08
Catégories : Blog , Interview

 

Aujourd'hui nous rencontrons Agnès Rötig de Paris. Agnès a un métier très prenant, elle est chercheur sur les maladies génétiques à l'hôpital Necker. Parallèlement à son activité professionnelle, elle réalise quasiment tous ses vêtements avec sa machine à coudre JANOME : manteaux, vestes, pantalons, jupes, robes, chemisiers...

Bonjour Agnès et merci de vous joindre à nous pour cet entretien.
Comment avez-vous appris à coudre ? Avec qui et depuis combien de temps ?

J’ai appris à coudre avec ma mère qui m'a donné le goût de la couture et m'a appris les techniques de base. Elle cousait aussi tous ses vêtements, les miens et ceux de ma soeur. Ensuite j’ai beaucoup appris toute seule en regardant comment étaient fait les vêtements. Pour mon premier chemisier j’ai recopié celui que j’avais sous la main. A force de tourner le chemisier dans tous les sens j’ai même réussi à faire l’empiècement des épaules.

Depuis 40 ans, je fais de la couture avec toujours plus de plaisir.



 
Quels sont les projets qui vous intéressent le plus et comment les choisissez vous ? Comment trouvez-vous les modèles que vous allez coudre ? Quelles sont vos sources d'inspiration ?

Je fais de la couture essentiellement pour m’habiller. Parfois, j’ai besoin de me faire un pantalon d’hiver donc je pars au Marché Saint-Pierre et je me raisonne à n’acheter que le tissu recherché mais le plus souvent je ne trouve pas ce que je cherche pour le pantalon en question et j'achète d’autres jolis tissus. L’inspiration vient alors des tissus que j’ai choisis. Ils peuvent rester longtemps en attente dans un carton et devenir un vêtement que quelques années plus tard. En fait j’ai du mal à résister à un beau tissu...
 

Vous avez une activité professionnelle très prenante, pourquoi la couture pendant votre temps libre ?

J’ai toujours eu besoin d’avoir une activité manuelle. J’ai beaucoup tricoté, je faisais des pulls bien compliqués avec des motifs jacquard ou des points irlandais, histoire d’être bien occupée par mon tricot. Je fais aussi du bricolage dans la maison quand il le faut. Je fais aussi de la poterie de façon assidue : je me suis installé un atelier avec un tour et un four dans une chambre annexe et je partage mes week-ends entre poterie et couture. Je suis un peu hyperactive..... et je suis fatiguée à la fin des week-ends.

 

Qu'est ce qui vous motive à coudre vos propres vêtements ? La personnalisation des tissus, le fait de pouvoir réaliser vraiment la taille qui vous convient ? La volonté de comprendre comment les vêtements sont construits ?...

Ce qui me motive c’est de faire quelque chose avec mes mains. J’ai toujours besoin de fabriquer. L’avantage de la couture, comme de la poterie, est d'élaborer un objet décoratif ou utile. J’aime aussi beaucoup choisir des tissus, les palper, imaginer ce que je pourrais en faire, les laisser reposer chez moi en attendant d’avoir la meilleure idée possible pour les utiliser. J’aime aussi beaucoup le contact du tissu et tous les gestes qu’on a en couture, couper le tissu, bâtir et coudre à la machine... 


 


Utilisez-vous des patrons de couture ? Si oui, quelles sont vos marques favorites ?

J’aimerais avoir plus de temps pour inventer des vêtements mais pour aller vite j’utilise presque toujours des patrons. Je préfères les patrons Vogue, je sais que je peux y aller les yeux fermés, ils sont parfaits. J’en utilise aussi d’autres sans marque préférée. J’ai quelques patrons que j’utilise à l’infini, en particulier un patron de tunique que j’ai dû utiliser 20 fois au moins pour faire des vestes d’hiver, d’été, des robes et des chemisiers. Le papier du patron est plein de trous d’épingles et recouvert de scotch. Je change un détail à chaque fois, avec col, sans col, ouvert, boutonné, manches longues, manches courtes... et personne ne remarque que je m'habille pareil.

  

Quels sont les tissus que vous adorez coudre ? Et vos magasins fétiches ?

J’aime bien tous les tissus. Les tissus légers sont évidemment plus faciles à travailler. En revanche il y a quelques soies très difficiles car glissantes.

Je fais régulièrement des razzia au Marché Saint-Pierre qui est un paradis pour moi en particulier les Sacrés Coupons qui ont des merveilles de tissus vraiment pas chers. On y trouve quelques fois des coupons de grandes maisons absolument magnifiques et à des prix bas au moment des soldes . J’ai souvenir d’un cachemire réversible de deux couleurs de chez Hermès, une pure merveille dont j’ai fait une cape.

 

Cousez-vous également des accessoires ? de la déco ? Faites-vous aussi du patchwork ?

J’ai bien évidemment fait des rideaux, dessus-de lit et couettes mais ce n’est pas très amusant. C’est de la couture au kilomètre.

J’ai aussi fait des dessus de lit en patchwork avec les chutes qu’il faut bien écouler. J’en ai déjà fait trois mais je ne suis pas sûre d’avoir le courage d’en refaire, c’est vraiment très très long.....

Du coup avec les chutes je fais quelque fois des petits sacs en assemblant des couleurs qui se marient bien.
 

Comment est votre espace couture ? Pièce dédiée ou petit espace ? Avec quelles machines êtes-vous équipée ?

Je fais la couture sur la table de la salle à manger, donc pendant quelques jours il y a du fil et du tissu partout et quand c’est fini, je range. Au bout de 35 ans de bons et loyaux services de mon ancienne machine, le système électrique s’est bien dégradé... J’ai maintenant une machine JANOME computer qui marche super bien !

Merci Agnès pour ce partage ! 

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)