Rencontre avec Florilette, utilisatrice JANOME et professeure de couture

Publié le : 27/05/2020 17:19:20
Catégories : Blog , Interview

 

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour une interview avec Florence, utilisatrice JANOME et professeure de couture.

 

Pouvez-vous d'abord vous présenter ? Dans quelle région vous vivez et quelle est votre profession ?

 

Florence, 48 ans, habitant à Paris, j’exerce actuellement le métier de professeure de couture.
  
Comment avez-vous appris à coudre ? Avec qui et depuis combien de temps ?

 J’ai débuté la couture à l’âge de 14 ans avec un déguisement de Pierrot pour le carnaval de l’école. Sans patron, j’ai découpé un semblant de pantalon et un haut dans un vieux drap blanc, que j’ai cousus sur la machine de ma grand-mère. Très vite, j’ai pris goût à la couture et ai réalisé des habits simples avec des tissus très bon marché. A 15 ans, avec l’achat de ma 1ère machine, j’ai su que je voulais m’orienter dans le domaine de la mode.


Mes formations successives (BT et BTS industries de l’habillement à Strasbourg, puis École Supérieure des Industries du Vêtement à Paris) et mes stages (Triumph, Adidas, Hugo Boss) m’ont permis d’accéder à un poste au sein de la maison-mère d’Hugo Boss à Metzingen en Allemagne. Dans mon travail au sein du service qualité des produits finis, j’avais pour mission de faire le lien entre les sous-traitants européens (Portugal, Italie, Slovénie, Pologne, Bulgarie…) et les différents services (approvisionnement, qualité matières, modélistes …), ainsi que de régler les problèmes rencontrés.

Grâce à cette expérience, j’ai pu voyager et accéder à des connaissances très spécifiques.

 

 
 Quels sont les projets qui vous intéressent le plus et comment les choisissez-vous ?

Pendant plusieurs années, je n’ai cousu que de la décoration et des accessoires car je n’étais jamais satisfaite des patrons du commerce. J’ai également été bénévole pour coudre les costumes des enfants pour les fêtes d’école de fin d’année.

Ce n’est que depuis mon arrivée à Paris en 2016, que j’ai pris goût aux réseaux sociaux et connu toutes les créatrices de patron. Aujourd’hui, je fonctionne énormément au coup de cœur. J’achète mes tissus et recherche par la suite un modèle qui pourrait y correspondre. Tout au long de la saison, j’enregistre des modèles et des tissus qui me plaisent sur Instagram. Le mix de toutes ces idées compose en général ma garde-robe. Je ne suis pas modéliste de métier mais ai suffisamment de bases pour adapter les patrons à ma taille ou y apporter les modifications souhaitées.  

 
Comment trouvez-vous les modèles que vous allez coudre ? Quelles sont vos sources d'inspiration ?

Instagram est pour moi une très grande source d’inspiration. Je feuillette aussi régulièrement les magazines de couture tels Ottobre, Burda Style, Victor … Le rayon couture du libraire de mon quartier est très bien fourni et je craque à chaque fois. Par contre, je déteste les patrons pdf et achète toujours les pochettes.

La relecture de tous les documents que j’ai en ma possession devant ma pile de tissus font qu’à un moment donné le déclic se fait.  

 
Qu'est-ce qui vous motive à coudre vos propres vêtements ? La personnalisation des tissus, le fait de pouvoir réaliser vraiment la taille qui vous convient ? La volonté de comprendre comment les vêtements sont construits ?...

J’adore faire du shopping mais mon 1er loisir est la couture. La couture est pour moi ce moment d’évasion, de calme. C’est « mon yoga » à moi ! Je ne suis pas de taille standard (plutôt petite) et la couture de mes vêtements me permet d’adapter le patron à ma morphologie et de choisir des tissus de qualité.

 

                
 

 

Utilisez-vous des patrons de couture ? Si oui, quelles sont vos marques favorites ?
 
J’utilise toujours des patrons du commerce et je suis assez exigeante quant à la bonne construction du patron et aux explications jointes. Les modélistes de « Dress your body » et « Atelier Scammit » travaillent et présentent leurs modèles comme je le ferais moi-même en tant que technicienne. Les finitions sont bien pensées, les explications, photos, esquisses ou vidéos très claires. Les modèles « Aime comme Marie » me plaisent aussi beaucoup. En ce qui concerne les accessoires, je fais souvent le patron moi-même.  

 

 

Quels sont les tissus que vous adorez coudre ? Et vos magasins fétiches ?
 
Je couds tous types de tissus sans préférence particulière à part leur origine naturelle. Entre temps, j’ai réussi à dompter toutes les matières, que ce soit du cuir, du lycra, du jersey ou de la soie. A chaque tissu, ses accessoires machines et ses techniques de couture ou de maintien. Je suis toujours déçue au porter lorsque j’ai craqué pour un tissu polyester (électrostatique).
Lorsque je suis près du Sacré Cœur : passage obligé chez « Sacrés Coupons ». Je me fournis également beaucoup chez « les coupons de Saint-Pierre » ou auprès de « Pretty Mercerie » et « Atelier Brunette ».
   

 

    

Quels autres projets vous plaisent également ? Couture d'accessoires ? de la déco ? Faites-vous aussi du patchwork ?

J’essaye régulièrement de me lancer des défis en confectionnant des sous-vêtements, maillots de bain… et dernièrement le patchwork. Ce sont d’autres techniques à apprivoiser sur une machine familiale alors que jusque-là je les avais plutôt faites de manières industrielles. (chez Triumph et Adidas).

J’ai fait énormément de produits de décoration et des accessoires, ayant déménagée régulièrement : recouvrement de chaises, rideaux, chambres d’enfants (tente, marionnettes, coussins…)

 

Comment est votre espace couture ? Pièce dédiée ou petit espace ? Avec quelles machines êtes-vous équipée ?

 J’ai laissé avec beaucoup de regret mon atelier de couture en Chine. Par contre, j’en ai ramené une table de travail compacte et très pratique qui se fond bien dans le décor de ma cuisine. Je l’ai installé devant les baies vitrées avec mes deux machines : ma recouvreuse et ma dernière acquisition la JANOME 6700 P. Ouverte elle me permet de reprendre les patrons et d’y couper les tissus. Les tiroirs accueillent mes accessoires et fils de première nécessité. Fermée on ne se doute pas des trésors qu‘elle regorge. Mes tissus, fournitures et patrons ont trouvé leur place dans un dressing. 

  


  
Vous êtes également professeure de couture. Comment cette aventure a-t-elle commencé ?
 
Mariée, j’ai suivi mon époux dans ses expatriations et c’est en Chine, il y a de cela 6 ans, que j’ai commencé à enseigner les techniques de couture. J’y avais mon propre atelier à domicile et y accueillais jusqu’à 4 élèves en simultané. Aujourd’hui, je donne des cours au sein du magasin Exact Diffusion Janome rue de Courcelles à Paris ainsi que quelques cours à domicile dans le quartier. Mon concept est simple : le programme est défini selon le niveau, les envies et les besoins des clients. Le programme est évolutif afin d’apprendre les différentes techniques de couture, que ce soit de la décoration, des accessoires ou des habits. Je fais de l’accompagnement individuel pour des projets bien précis, des cours spécifiques pour enfants (individuellement ou en petit groupe de 3 maximum) ou tout simplement des cours de technique de couture. Les cours se font sur rendez-vous préalable.

 

    
  


Quels conseils pouvez-vous donner aux débutants ou à ceux qui ont peur de se lancer ?
 
Comme dans toute nouvelle activité, on peut très vite être dépassée voire dégoûtée lorsque l‘on se met la barre trop haute. Je dis toujours à mes élèves, qu’il vaut mieux commencer avec un projet de décoration ou des accessoires simples dans un tissu en coton peu cher. On n’est jamais déçue par une petite pochette, un coussin, un tote bag… Par contre, en réalisant des habits, même très bien cousus, on peut vite être déçue. Ce n’est pas parce que vous avez craqué pour un vêtement dans une vitrine, que celui-ci vous ira. C’est la même chose pour un habit cousu main ! Bien évidemment, c’est toujours idéal de se faire accompagner mais si ce n’est pas possible, il faut commencer à maîtriser sa machine avec des projets très simples (nappe en coton, trousse, coussin…) dans des tissus en coton d’épaisseur moyenne et non extensible.   

 

 

 

Un grand merci pour cet échange. Retrouvez Florence alias Florilette sur Instagram @florilette ou contactez-là par email (florilette@icloud.comsi vous cherchez une prof de couture !

 

 

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)


1 commentaires

Cocopatch


28/05/2020 13:29:40

un beau parcours et des réalisations qui donnent de belles idées!!